Ménopause : actifs naturels, alimentation et astuces pour vous accompagner

Publié le : 16/08/2017 14:33:24
Catégories : Santé , Toutes les actualités

La ménopause est un moment clé de la vie d’une femme. C’est une période délicate mais elle  nous ouvre aussi l’accès à une certaine maturité. Cette transition s'accompagne souvent de symptômes désagréables : bouffées de chaleur et troubles de l'humeur, prise de poids, perte de densité osseuse, sécheresse de la peau. Les conseils ci -après vous aideront à passer ce cap plus facilement afin de pouvoir vivre cette période avec plus de sérénité ! 

 

BOUFFÉES DE CHALEUR ET HUMEUR PERTURBÉE
C’est le plus fréquent des symptômes liés à la ménopause, il touche entre 50 et  80 % des femmes.  Un équilibre alimentaire adapté ainsi qu’un travail sur soi au niveau émotionnel pourront les atténuer voire les supprimer totalement.

Alimentation

Introduire dans l’alimentation des aliments riches en phyto-oestrogènes : soja et dérivés (sauf pour les femmes ayant eu un cancer du sein hormono-dépendant), légumineuses, graines germées de trèfle rouge (délicieuses dans les salades), huile ou graine de lin, thé vert... Éviter les fluctuations glycémiques en supprimant les sucres raffinés (surtout le matin) et faire éventuellement des collations comprenant chacune : protéines, glucides et fibres. Éviter les excitants : alcool, thé noir, café… Les remplacer par des infusions de plantes, du thé vert ou rouge, du maté.

Équilibre émotionnel
Les bouffées de chaleur sont  souvent associées à des émotions bloquées, non exprimées. Elles touchent aussi plus facilement les femmes qui sont hypers actives, sous pression constante ou bien celles qui connaissent une certaine solitude affective (cet excès de chaleur pouvant amener de la vie et remplacer le lien affectif). Dans tous les cas, il sera utile d’apprendre à exprimer ses colères, ses ressentis ou autres émotions retenues.
Prendre un moment chaque jour et à chaque fois qu’une bouffée de chaleur arrive pour pratiquer l’exercice suivant :
S’asseoir ou s’allonger, fermer les yeux  et respirer largement par le ventre sans forcer. Faire un bref balayage de toutes les parties du corps. Ressentir la vie, l’énergie circuler dans le corps et si des zones sont bloquées (pas de ressenti, douleurs), y amener sa conscience  tout en respirant amplement. Imaginer une douce lumière bleutée tout autour de son corps qui vient apporter de la fraîcheur et libérer des pensées incessantes. Respirer encore en libérant bien la zone du diaphragme. Revenir ici et maintenant tout en ouvrant les yeux. Reprendre son activité tranquillement.
Compléments nutritionnels recommandés : Angélique+, Maca, Klamath, Spiruline.


PRISE DE POIDS
Un gain de poids de 2 à 2,5 kg durant la période de transition à la ménopause (3 ans environ) est constaté chez de nombreuses femmes. Les causes de cette prise de poids sont multiples : baisse d’oestrogènes, diminution du métabolisme de base (énergie dépensée au repos) liée à la diminution du tissu musculaire, tendance aux grignotages, manque d’exercice physique. Une alimentation adaptée ainsi que des pratiques de détoxication de l’organisme sont souvent suffisantes pour éliminer les kilos en trop.

Alimentation
Éviter les régimes, trouver plutôt un nouvel équilibre alimentaire en réalisant des repas plus légers mais plus fréquents : collations à 11 h et 17 h possibles. Consommer suffisamment de fibres et des protéines à chaque repas (tous les 4 heures environ) en privilégiant les poissons gras, les volailles, les œufs peu cuits (coque ou mollé), les fromages frais de brebis ou chèvre, le tofu et tempeh (dérivés du soja), les légumineuses (de préférence germées).

Exemple de repas sur 1 journée
 :

  • Matin : 1 tranche de jambon sec + 2 galettes de sarrasin + mélange de graines germées.
  • 11 h : jus de légumes frais (obtenus à L'EXTRACTEUR) avec gingembre et curcuma frais.
  • Midi : Salade de fenouil, pommes, chou chinois, radis, avocats + graines de tournesol et de courge moulues. Sardines ou maquereaux à la plancha ou au four + légumes de saison vapeur.
  • Goûter : 1 yaourt de soja ou de brebis + salade de fruits frais de saison.
  • Dîner : Salade verte, clafouti de légumes ou salade de riz + lentilles ou terrine végétale aux champignons  +  tartare d’algues.


Détoxication de l’organisme

Stimuler le travail naturel des organes filtres : intestins, foie et reins par des cures détox saisonnières. Hygiène Intestinale Xantis à l’Automne, Hygiène Hépatique au Printemps et Hygiène Drainante en Eté.
Compléments nutritionnels recommandés :
 Angélique+, spiruline, nopal


PERTE DE DENSITE OSSEUSE

Sous l’effet des changements hormonaux, des carences en vitamines et en oligo-éléments ou du manque d’exercice physique, la perte de densité osseuse  s’accélére avec la ménopause, surtout si cette dernière a été précoce. Elle est  associée à une acidification du terrain qui va s’accentuer naturellement avec l’avancée en âge. Il est possible de freiner ce processus grâce à une hygiène de vie adaptée, une alimentation à tendance alcaline, des exercices physiques réguliers, une complémentation nutritionnelle en minéraux basiques, vit D et zinc.  Sur le plan psycho-symbolique,  la qualité de minéralisation de l’organisme est à mettre en lien à notre incarnation, à nos racines terrestres et  à notre généalogie. Si nous manquons de bases solides ou que nous n’en ayons pas construit d’autres durant notre vie d’adulte, la période de ménopause risque de nous confronter à une perte osseuse importante. il est possible de réparer ces manques par un travail de réconciliation avec son passé, ses ancêtres et avec soi-même grâce à l'aide d'un bon thérapeuthe.

Alimentation
Adopter une alimentation alcalinisante. Règle de base : toujours consommer des légumes crus et/ou légèrement cuits en quantité suffisante à chaque repas. Il est essentiel aussi d’avoir un apport suffisant en calcium, magnésium, zinc, vitamine D  et B 12. Pour cela consommer régulièrement des poissons gras et fruits de mer, des algues de mer, des œufs, des oléagineux (surtout amandes), des légumineuses, des légumes verts, des champignons. Pour les personnes non intolérantes au lactose, des petites quantités de fromage de chèvre et de brebis viennent compléter l’alimentation de base. Penser également aux aliments riches en bore : avocats, pruneaux, pêches, raisins secs, haricots rouges, pois chiches, lentilles, noisettes, raisins rouges, poires, prunes, dattes et  amandes. Le bore est un oligo-élément qui réduit l’élimination du calcium et du magnésium. Supprimer le plus possible les sucres raffinés qui sont très acidifiants !

Exemple de repas sur 1 journée :

  • Matin : 2 tranches de pain bio au levain + purée d’amandes ou 1 avocat + fromage frais de chèvre + 2 galettes de riz.
  • Midi : quelques fruits de mer ou 1 jus de légumes frais + flétan ou de saumon en papillote + patate douce vapeur.
  • Goûter : 2 pêches + 2 prunes ou 5 dattes et 5 pruneaux (penser à réhydrater les fruits séchés pour en déconcentrer les sucres).
  • Dîner : salade verte avec algues en paillettes + houmous de lentilles ou pois chiches + légumes verts vapeur.


Exercice physique
Une activité physique régulière est  recommandée pour favoriser l’assimilation minérale. La marche, le vélo, la natation, le yoga ou gi gong pratiqués entre ½ h et 1 h sont des activités physiques faciles à intégrer à son hygiène de vie quotidienne.
Compléments nutritionnels recommandés : Angélique+, Basic, Foie de morue, Vitamines+.

SECHERESSE DE LA PEAU

La baisse d’oestrogènes entraîne une réduction de la production de collagène et d’élastine, deux substances importantes pour maintenir la tonicité et l’élasticité de la peau. Celle-ci devient aussi plus sensible aux attaques des radicaux libres : excès de soleil, produits chimiques divers, certains médicaments. Le manque d’hydratation va amplifier le problème ainsi que les carences en acides gras essentiels : oméga 3 et 6. Une bonne hydratation et une alimentation riche en fruits et légumes antioxydants, en poissons gras et en huiles de première pression à froid de qualité pourront prévenir ou améliorer les problèmes de sécheresse cutanée.

Alimentation
Consommer régulièrement des fruits et légumes riches en antioxydants : raisin rouge, baie d’açaï, noix de pécan, noisette, pruneau, raisin rouge, mûre,  myrtille, fraise, prune violette, haricot rouge, artichaut, épinard, brocoli, poivron rouge. Boire suffisamment tout au long de la journée : 1 verre d’eau peu minéralisée (mont roucous, volvic…) toutes les 2 heures environ pour bien s’hydrater. Consommer au moins 3 fois par semaine des poissons gras : sardines, hareng, maquereau, anchois, flétan, saumon… et chaque jour des huiles qualité : colza, olive, chanvre, cameline, bourrache, germe de blé pour assaisonner les crudités et salades.
Compléments nutritionnels recommandés :
Angélique+, Bourrache, Hygiène Drainante, Oméga 3, Acérola, Vitamines+.

Produits associés

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)