REMISE DE 20% SUR LE SITE PROLONGEÉ JUSQU'AU 17/02/2019 AVEC LE CODE HIVER2019 * HORS PROGRAMMES, EXTRACTEUR ET ACCESSOIRES

La Lettre du Naturopathe

Télécharger chaque saison la lettre d'informations et de conseils pratiques des Naturopathes de l'Institut Xantis.

L’indispensable extracteur de jus

Publié le : 03/12/2018 08:42:19
Catégories : Infos produits , Toutes nos actualités


 

L’extracteur de jus est l'appareil que vous devez avoir à portée de main dans votre cuisine. Grâce à lui, vous pouvez consommer quotidiennement et avec facilité des fruits et légumes frais, gorgés d’enzymes, de vitamines, de sels minéraux et autres nutriments pour rester en forme et renforcer votre immunité, mises à rude épreuve durant la période d’hiver. Cet outil magique vous permet d’adopter une alimentation plus saine, plus variée et de meilleure qualité nutritionnelle. Pour votre santé et celle de votre famille, rien de tel que des jus frais « maison » dont les apports nutritionnels et la saveur sont préservés. Nous vous recommandons d’utiliser des fruits et légumes biologiques ; leur absence de pesticides permet de ne pas les éplucher si leur peau est fine, et d’obtenir des jus de haute qualité grâce aux vitamines qu’elle contient. Il suffit de brosser vos aliments sous l’eau, de les couper en morceaux ou de les laisser entiers selon l’appareil, et le tour est joué ! Petit conseil, n’hésitez pas à demander à votre maraîcher s’il peut vous vendre à prix réduits ses fruits et légumes « déclassés », ce qui ne sera pas négligeable sur le coût de vos préparations.

Des molécules préservées
Le principal intérêt de ce type d’appareil est qu’il extrait les jus sans broyer les aliments, contrairement aux centrifugeuses et aux blenders qui les réduisent en bouillie et en surchauffent les molécules. Choisissez un extracteur à rotation douce et lente, n’occasionnant aucun dégagement de chaleur qui viendrait dénaturer la qualité et la saveur de vos jus.

Contrairement aux boissons vendues dans le commerce, les jus faits maison ne subissent pas de pasteurisation, ne contiennent aucun conservateur ni exhausteur de goût, ils sont donc meilleurs pour la santé à condition que vous les consommiez immédiatement, voire dans les heures qui suivent leur extraction. S’il vous en reste, vos jus supporteront de passer quelques jours au réfrigérateur à une température inférieure à 4°C, n’hésitez pas à y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de citron ou d’orange pour prolonger leur état de fraîcheur. Il existe aussi des kits de conservation sous vide d’air permettant de retarder leur oxydation et de préserver leurs bienfaits.


Le nec plus ultra : associer fruits, légumes et aromates.
« Extracteur » est souvent synonyme de « jus de… fruits », car nous sommes souvent conditionnés par nos vieilles habitudes de consommer des jus de fruits en bouteilles, les jus de légumes se faisant plus rares et plus chers dans le commerce.
Pour avoir un apport maximum en calcium et autres minéraux et éviter la montée trop rapide de la glycémie dans le sang au moment de l’ingestion, il vous est conseillé d’associer 2/3 de légumes et aromates à 1/3 de fruits. Par exemple 2/3 carotte, gingembre avec 1/3 orange. Ou simplement un jus vert : 2/3 épinards et persil avec 1/3 pomme. Et la saveur n’en sera que plus équilibrée.
De nombreux livres sont aujourd’hui à votre disposition, vous pouvez y puiser de quoi guider vos premiers pas sur des expériences gustatives, ou vous perfectionner avec des jus « thérapeutiques ». Faites aussi vos propres essais, expérimentez, soyez inventifs, curieux, n’hésitez pas à incorporer à vos jus, une fois extraits, des graines oléagineuses, des aromates et des épices. Vous verrez, si vous osez, à quel point tous les goûts sont dans la nature…

 

Rien ne se perd, tout se mange !
Il est agréable de confectionner ses jus, mais beaucoup moins de devoir jeter les résidus au cas où vous ne feriez pas de compost. Si vous avez pelé vos fruits et légumes à peaux très fibreuses (céleri rave, kiwi, ananas…), vous pouvez utiliser la pulpe qui sort de votre extracteur pour confectionner crackers, galettes ou cakes végétaux. Très nourrissants, ils combleront vos petits creux lors de randonnées hivernales…
A condition de posséder un déshydrateur, vous pouvez réaliser vos crackers en un tour de main. Il vous suffit alors de mélanger dans un saladier la pulpe à un peu d’huile vierge (olive, sésame…), du psyllium, des graines de tournesol, de chia ou de sésame, pourquoi pas des graines germées, du sel, du curcuma en poudre ou autres épices de votre choix (là aussi expérimentez en fonction de vos goûts et de la quantité de fibres dont vous disposez). Formez ensuite des petites galettes très fines et bien tassées, et insérez-les dans votre appareil en suivant le mode d’emploi indiqué. Elles doivent en ressortir bien croustillantes.
Quant aux galettes, elles sont elles aussi très faciles à réaliser : faites préalablement gonfler des flocons d’avoine ou d’orge dans une préparation lait végétal/sel/épices. Quand vos flocons ont absorbé un maximum de liquide (comptez 1h), égouttez-les de façon à obtenir un résultat assez compact et pressez-les à l’aide d’une spatule. Ajoutez 1 ou 2 œufs battus, des lamelles d’oignons dorées à la poêle, des graines germées ou oléagineuses... Formez des galettes que vous cuisez à la poêle ou dans un plat allant au four, avec un peu d’huile d’olive ou de coco. A déguster froid ou chaud, un délice !
Enfin, une autre solution pour éviter de perdre les fibres de vos légumes : les incorporer à n’importe quelle recette de cake, qu’il soit végétarien ou non. Il n’en sera que plus moëlleux.

 

Des jus, oui mais pas que…
L’ex
tracteur a parfois plus d’un tour dans son sac ! Lorsqu’il est multifonction, ce petit appareil électroménager ne se limite pas à extraire des jus. Selon la marque et le modèle choisi, il peut vous aider à confectionner laits végétaux, compotes, confitures, sorbets, soupes, tartinades, pestos…et même des pâtes, du pain et de délicieux risottos. Grâce à des douilles spécifiques fournies à l’achat et adaptable à votre extracteur, vous pourrez tenter de nouvelles expériences culinaires de façon simple et créative. Nul doute que l’arrivée des fêtes vous aidera à trouver de l’inspiration.
Rendez-vous p
our une prochaine Newsletter où vous seront proposées des idées cocktails pour les fêtes.


Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)