L'intelligence du ventre

Publié le : 05/10/2017 10:20:28
Catégories : Infos pratiques , Toutes nos actualités

Notre Intestin au coeur de la Vie

La santé, la forme et la beauté reposent sur une base simple connue de tous, mais souvent négligée ou malmenée : la vitalité digestive et intestinale.
A la croisée des chemins, nos intestins sont à la fois le centre de la nutrition, de la gestion des déchets, de l’immunité… et des émotions !
Depuis des milliers d’années les écrits des traditions qui mentionnent l’hygiène intestinale comme une pratique essentielle de santé la conseillent pour nettoyer le corps de ses déchets mais aussi comme moyen de libérer son esprit. Pourtant oser dire aujourd’hui que notre équilibre intestinal peut améliorer notre vie psychique est une affirmation valable uniquement pour ceux qui en font l’expérience, pour les autres cela ressemblerait plutôt à la théorie fumeuse d’un doux farfelu !


Qu’en est-il des connaissances actuelles ?

La recherche ennoblit nos intestins avec la neuro-gastro-entérologie. Notre ventre contient effectivement un second cerveau qui influence directement notre état d’âme ! 100 millions de neurones identiques à ceux de notre cerveau et de même origine embryonnaire sont enroulés autour de nos intestins : ils produisent les mêmes neurotransmetteurs. A titre d’exemple la sérotonine, qui influence directement notre humeur, est produite à 95% par les cellules nerveuses de l’intestin ! Son déficit ou son dysfonctionnement est associé à la dépression, à l'anxiété, à la panique, aux troubles obsessifs et compulsifs, aux phobies, à l'autisme, à la boulimie, au syndrome prémenstruel, aux troubles alimentaires, à la migraine, à la schizophrénie et à l'agressivité. L’intestin  joue un rôle crucial dans la régulation de notre vie émotionnelle !

C’est bien dans notre ventre que le lien entre physiologie et psychologie est le plus évident. On parle d’ailleurs de bien digérer ou non une émotion, une contrariété, un évènement perturbant…


Le péristaltisme intestinal : un système d’auto régulation

Gerda Boyesen, physiothérapeuthe et psychologue  découvre dans les années 1950 que le péristaltisme intestinal (l'ensemble des contractions exercées par l'intestin pour assurer la progression de son contenu) joue un rôle majeur dans l’élimination des résidus physiologiques des émotions. En fait, chaque émotion ressentie, exprimée ou non va suivre un cycle naturel qui engendre de nombreuses modifications physiologiques. Le corps cherchant constamment à retrouver son équilibre (homéostasie), les paramètres physiologiques reviennent à la normale lorsque le corps a littéralement « digéré » ou « assimilé » l’émotion.  C’est par la fonction  péristaltique qu’il peut le faire. Le conflit ou stress  généré par une émotion peut alors être résolu de manière somatique (par le corps) et n’a pas besoin d’être ramené à la conscience pour être résolu. Bien entendu, cela n’est possible que dans certaines conditions :

  • Qu’il n’y ait pas trop de charges émotionnelles à digérer.
  • Que le corps ne soit pas constamment en phase d’alerte mais s’accorde des phases régulières de récupération, de détente profonde.
  • Que le système digestif et intestinal soit performant et en relatif état d’équilibre.

C’est grâce à notre  système neuro-végétatif que ce système d’auto régulation physiologique des émotions peut être activé :
le psycho-péristaltisme.


Stress et langage du corps

Le système nerveux autonome ou système neuro-végétatif fonctionne selon l’alternance de 2 phases : une phase d’alerte (orthosympathique) et une phase de récupération (parasympathique). Lorsque le corps est en état d’alerte permanent (sur-stimulation du système ortho sympathique avec excès de production d’adrénaline), le psycho-péristaltisme s’inhibe, les muscles intestinaux deviennent atones, un état d’ « armure viscérale » s’installe créant un blocage de la circulation des fluides du corps.  Les émotions n’ayant pu passer par un cycle complet de régulation vont alors générer un durcissement du tissu conjonctif (tissu entourant les organes), ce qui empêche une bonne circulation du sang et de la lymphe. Les échanges cellulaires sont moins performants et peu à peu, tous les phénomènes de communication et d’information cellulaire sont perturbés. L’état de stress et de tension permanent entretenu par nos modes de vie actuels entrave littéralement ces cycles naturels d’auto régulation psycho corporels.



Hygiène intestinale et relance du péristaltisme

Les médecines traditionnelles et la naturopathie moderne accordent une grande importance à la qualité de nos fonctions naturelles d’élimination.
La pratique de l'hygiène intestinale Xantis permet de relancer cette fonction péristaltique garante d’une bonne élimination des déchets et toxines qui stagnent dans la lumière intestinale, mais aussi d’une élimination émotionnelle performante. Des prises de conscience accompagnent d'ailleurs cette libération. Elles sont vécues avec recul, sans la charge émotionnelle du départ, ce qui montre que les émotions ont étés physiologiquement digérées.
On ne peut que s’incliner devant cette intelligence du vivant qui nous ramène toujours à l’équilibre, tant sur le plan physiologique que psychologique.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)