Frais de Ports offerts jusqu'à dimanche !

La Lettre du Naturopathe

Télécharger chaque saison la lettre d'informations et de conseils pratiques des Naturopathes de l'Institut Xantis.

Equilibre acido-basique : alcaliniser son organisme

Publié le : 14/12/2017 14:17:02
Catégories : Infos pratiques , Infos produits , Toutes nos actualités

Le point commun de l'évolution des modes de vie modernes est l’acidification de l’organisme. Le stress, la sédentarité, les déséquilibres alimentaires concourrent à l’explosion des maladies chroniques dites de civilisation : asthme, dépression, diabète, colopathies, néphrite, cardiopathies, arthrose, polyarthrite, ostéoporose, cancer...

Pour compenser l'acidité générée par de mauvaises habitudes le corps puise sur ses réserves minérales basiques, il se déminéralise et devient plus sensible encore. Sans une bonne hygiène de vie le cercle vicieux de l’acidose chronique s’installe inévitablement : frilosité, vulnérabilité, allergies et intolérances de toutes sortes, inflammations, dévitalisation, épuisement nerveux, glandulaire, immunitaire...

Aussi pour un changement profond et durable il est essentiel de rompre avec les habitudes qui acidifient l'organisme et de les remplacer par un mode de vie qui reconstitue peu à peu les réserves minérales et basiques.

Éviter les aliments et comportements qui acidifient l'organisme

- sucres
- laitages
- viandes, particulièrement les viandes rouges
- tous les aliments raffinés et dénaturés ainsi que les cuissons excessives
- les excitants : café, thé, chocolat, alcool...
- les substances chimiques
- les addictions et excés de toute sorte : tabac, aliments, télé, jeux vidéo, sports...
- la sédentarité, le froid, l'isolement, le repli sur soi
- les surmenages : physique, digestif, sexuel, intellectuel, émotionnel...
- l'hyperactivité, la cogitation, les préocupations
- le stress, l'agitation, l'excitation
- l'impatience, l'avidité, la colère, l'attachement, la souffrance...

Adopter les aliments et comportements qui alcalinisent l'organisme

- les aliments authentiques, naturels ou sauvages, non transformés
- le plasma marin
- les nutriments basiques et co-facteurs d'assimilation * : citrate de potassium et de zinc, jeunes pousses d'orge, lithothamne riche en calcium et magnésium, inuline, vitamines B, C et D3...
- les jus de légumes crus
- les légumes verts et racines : poireau, brocolis, choux, céleri branche, salade, fenouil, haricot vert, artichaut, pomme de terre, betterave rouge, carrotte, navet, radis noir...
- les légumineuses en petite quantité : lentilles, pois, pois chiches, haricots...
- les céréales légères : sarasin, quinoa, riz, amarante, millet
- les plantes aromatiques, fraiches si possible : persil, coriandre, ail, oignon, gingembre, curcuma, romarin, thym, sauge, basilic...
- les cuissons douces à la vapeur ou à l'étouffée
- l'eau : boire très régulièrement en dehors des repas une eau de source peu minéralisée (1,5l/jour) et ne pas hésiter à y ajouter une petite quantité de plasma marin (proportion à voir selon les goûts) : il réinformera l'eau et la rendra vivante
- les infusions de plantes

- le contact avec la terre, les arbres et les éléments naturels
- les bains, massages et toutes les pratiques de relaxation
- le calme, la détente, les pauses fréquentes (toutes les 2 heures)
- tout ce qui favorise un sommeil réparateur de qualité
- la pratique de la respiration consciente, la méditation, la conscience du corps dans le moment présent
- la modération et la frugalité en toute chose
- le lâcher-prise, l'acceptation, l'amour de soi, le pardon

 

* Les basiques de l’alcalinisation

Parmi les meilleurs actifs antiacides naturels on retrouve le Citrate de Potassium. Très bon alcalinisant, il prévient le risque de lithiase phosphocalcique en maintenant le ph urinaire entre 6 et 6,5 entrainant ainsi la dissolution d’éventuels cristaux d’acide urique responsables des calculs.

L’Acérola riche en vitamine C et polyphénols joue également un rôle important dans la protection contre l’acidification du terrain en protègeant les cellules contre l’attaque des radicaux libres. Sa forte teneur en minéraux alcalins tels que calcium et magnésium prévient la déminéralisation de l’organisme, conséquence de l’acidose.

Antioxydant puissant, les Jeunes Pousses d’Orge riches en flavonoïdes protègent également les cellules contre les dommages provoqués par les radicaux libres. Source de superoxydes dismutases, elles ont aussi un rôle anti-inflammatoire puissant permettant de soulager les maladies de peau telles qu’acné, eczéma, dermatite ou encore psoriasis.

Le Lithothamne possède lui aussi un grand nombre de minéraux basiques antiacides comme le calcium, le magnésium, le fer, les oligo-éléments... ce qui en fait un excellent reminéralisant bon pour les os et un alcalinisant remarquable.

Cofacteur de nombreuses enzymes le Citrate de Zinc favorise l’activité de l’anhydrase carbonique indispensable au métabolisme acide-base et joue aussi un rôle essentiel dans la formation ou la résorption des tissus osseux.

La Vitamine D3 aussi appelée cholécalciférol, permet d’augmenter la capacité d’absorption du calcium et du phosphore par l’intestin dans le but d’assurer une minéralisation optimale des tissus minéralisés tels que les os, le cartilage et les dents.

La vitamine K2 naturelle joue un rôle essentiel dans le métabolisme du calcium. Elle agit en synergie avec la vitamine D3 puisqu'elle potentialise et régule la fixation du calcium en la limitant seulement aux endroits où elle est nécessaire. Aussi une carence en vitamine K2 peut entrainer un dépôt de calcium dans des tissus où il n'est pas nécessaire et provoquer une calcification artérielle.

Le plasma marin : un apport oligo-minéral vivant unique

Une carence minérale, même d'un élément à l'état de trace a une incidence sur notre métabolisme cellulaire ; nous avons besoin de l'ensemble des minéraux et oligo-éléments dans des proportions spécifiques pour optimiser le fonctionnement de nos cellules. Le plasma marin possède la même composition que notre liquide extra-cellulaire (liquide dans lequel baignent nos cellules), avec les 92 minéraux et oligo-éléments présents sur la Terre, y compris ceux présents à l'état de trace. Le plus surprenant réside dans la répartition de ces minéraux qui s'y trouvent dans les exactes mêmes proportions que dans notre milieu intérieur ! Régulièrement absorbée, l'eau de mer rééquilibre peu à peu nos liquides internes, optimisant ainsi le métabolisme cellulaire.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)